Energy Observer remit à l’eau

Energy Observer remit à l’eau

Ce vendredi 8 mars 2019, Energy Observer, le premier navire hydrogène autour du monde, sera remis à l’eau à Saint-Malo après un long chantier d’optimisation. L’objectif technique de ce projet est précisément de tester, valider et fiabiliser des innovations technologiques dans les conditions les plus rudes, qui seront celles de la Baltique et du cercle Arctique en 2019.

Lisez l’article de Fabienne Marion dans UP Magazine

 

 

Pour nous contacter

Le Captain 079 754 05 35

Facebook

Connexion

Projet Manta, le bateau nettoyeur des océans

Projet Manta, le bateau nettoyeur des océans

Bouteilles en plastique, sacs de course, bidons d’huile… On les retrouve de plus en plus dans nos océans et pourtant, ils n’ont rien à y faire. Face à ce fléau qu’est la pollution des mers, des projets voient le jour. Le dernier en date est le fruit du travail d’Yvan Bourgnon, un skipper et fondateur de l’association The Sea Cleaners : un bateau capable de collecter les déchets plastiques et de les recycler.

Lire l’article du journal en ligne Daily Geek Show

Mayflower : un bateau sans équipage pour traverser l’Atlantique

Mayflower : un bateau sans équipage pour traverser l’Atlantique

Pour célébrer le 400e anniversaire de l’épopée du Mayflower, l’université de Plymouth (Royaume-Uni) veut bâtir un navire sans équipage qui traversera l’Atlantique pour rejoindre les côtes du Massachusetts (États-Unis). Mu par des énergies renouvelables, le trimaran de 32 mètres de long servira de plateforme de recherche sur les technologies de navigation autonome et permettra de mener des expériences scientifiques au cours de son périple.

Lire la suite de l’article dans le blog futura-sciences.com

Deux bateaux à hydrogène vont se faire la course autour du monde

Deux bateaux à hydrogène vont se faire la course autour du monde

Alors que le catamaran de la fondation vaudoise RaceForWater doit se lancer le 9 avril pour sa circumnavigation aux énergies renouvelables, les pères d’un projet identique français, Energy Observer, revendiquent l’antériorité de leur idée.

Ce n’est pas une course, dit-on dans les deux ports. Mais, alors qu’ils se préparent depuis des mois, les équipages de deux bateaux futuristes vont attirer ces jours l’attention des mêmes médias en Bretagne, l’un à Lorient et l’autre à Saint-Malo, avant de s’élancer pour un tour du monde aux énergies renouvelables. Chacun possède notamment à bord – c’est inédit sur un navire – une chaîne complète de propulsion à l’hydrogène. En Suisse, l’initiative de la Fondation RaceForWater, qui a récupéré et transformé l’ancien catamaran solaire PlanetSolar, est déjà bien connue. Mais en France, c’est Energy Observer qui fait les gros titres ou l’objet de reportage à la télévision, comme au 20h de TF1 ce 28 mars.

Lire la suite de l’article dans le journal le Temps

Race for Water : un Bateau Solaire propulsé par un Kite !

Race for Water : un Bateau Solaire propulsé par un Kite !

Parti le 9 Avril 2017 de Lorient pour son Odyssée autour du monde (2017-2021), l’équipage de Race for Water navigue à bord d’un catamaran pourvu d’un système novateur d’hydrogène quadruplant son autonomie. Navire emblématique idéalement conçu pour sensibiliser à la préservation des océans, le catamaran Race for Water se fait également vitrine de la transition énergétique.

Faire naviguer le premier navire à propulsion mixte solaire-hydrogène-kite est un exploit technologique qui a demandé le concours de nombreux ingénieurs, marins professionnels et techniciens expérimentés. L’équipe de l’Odyssée Race for Water est composée de talents variés, tous unis autour d’une même passion des océans et de la course au large.

Lire la suite de l’article sur le blog surf-prevention.com

Mise à l’eau du Catamaran Energy Observer

Mise à l’eau du Catamaran Energy Observer

Le catamaran Energy Observer fonctionnant à l’hydrogène et aux énergies renouvelables a été mis à l’eau vendredi 14 avril à Saint-Malo. Il entamera un tour du monde écologique de 6 ans dans les prochaines semaines.

Il mesure plus de 30 mètres de long pour 12,80 mètres de large et produit sa propre énergie, l’hydrogène, à partir de l’eau de mer. Energy Observer, le « navire du futur » a été mis à l’eau vendredi 14 avril à Saint-Malo, sous l’oeil attentif des principaux porteurs du projet : le navigateur et capitaine Victorien Erussard et l’explorateur et chef d’expédition Jérôme Delafosse. Nicolas Hulot, l’un des parrains du projet, était également sur place pour l’événement.

L’article complet sur le site de TV5 monde